Cover

"L'Arménie porte un coup rude au processus de paix avec la Turquie", titre en Une Zaman. Le quotidien turc explique que le rapprochement entre Ankara et Erevan a subi un coup d’arrêt le 22 avril, après que le gouvernement aménien a annoncé le "gel" de la ratification par le Parlement des accords sur la normalisation des relations entre les deux pays. Celle-ci constitue une des pierres d’achoppement de l’adhésion d’Ankara à l’Union européenne, rappelle le journal turc, selon lequel "les conditions préalables posés par les Turcs" – la résolution du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïjian sur l’enclave arménienne du Haut-Karabakh – sont à l’origine de la décision arménienne. Zaman note également que le gel intervient deux jours avant l’anniversaire du génocide arménien par l’empire Ottoman en 1915. À ce sujet, le Tagesspiegel racontequ’un groupe d’intellectuels turcs a organisé la première commémoration officielle publique, le 24 avril, à Istanbul.