Cover

Le Sejm, le parlement polonais, va se prononcer aujourd’hui sur la ratification du pacte budgétaire. La majorité des partis, à l’exception du principal parti d’opposition Droit et Justice (PiS) et de Pologne solidaire (issu du PiS), devraient se montrer favorables.

Au cours du débat qui s’est tenu le 19 février, le Premier ministre Donald Tusk a exhorté les députés à mener un “débat positif” sur l’accession de la Pologne à la zone euro, ce qui sera possible quand le pays sera “100% prêt”. Jusqu’à présent, aucune échéance n’a été fixée. Il a toutefois admis que cela pourraît être “la tache d’une génération”.

Les députés du PiS ont quant à eux déploré qu'“en rejoignant la zone euro, la Pologne deviendrait dépendante d’un comité central à Bruxelles”.