Cover

Le Conseil Justice et Affaires intérieures de l’UE (JAI), qui se réunit ce 7 mars, ne se prononcera pas sur les candidatures de la Roumanie et de la Bulgarie à l'espace Schengen.

Les adhésions à l’espace de libre circulation doivent être décidées à l’unanimité. Or l’Allemagne et la Finlande ont annoncé qu’elles opposeraient leur veto en raison de la corruption toujours importante dans les deux pays.

Le ministre finlandais de l’Intérieur, Päivi Räsänen, a même déclaré que  la Bulgarie et la Roumanie ont été trop facilement admises dans l’UE.