Cover

Le 13 mai, les procureurs du tribunal de Milan ont requis une peine d’emprisonnement de six ans et l’inégibilité à vie à l’encontre de l’ancien Premier ministre Silvio Berlusconi pour des charges de corruption et de prostitution de mineurs.

Ils estiment "qu’il ne fait aucun doute que Karima El Mahroug [la jeune Marocaine de 17 ans que Berlusconi faisait passer pour la nièce d’Hosni Moubarak afin de lui éviter une peine de prison pour vol] a eu une relation sexuelle avec Berlusconi".

L’homme politique, accusé d'avoir rétribué Mlle El Mahroug de quelque 4.5 millions d’euros pour ses services sexuels en 2010, a déclaré que ces allégations sont le produit du "mensonges et de la haine". Le verdict devrait être prononcé le 24 Juin.

La semaine dernière, les partisans de Berlusconi avaient organisé une manifestation contre les "juges communistes" après le rejet de son appel de sa condamnation pour fraude fiscale dans le dossier Mediaset, une décision qui met en péril l'unité du gouvernement de coalition avec le Parti démocratique (PD).