Cover

Lors du sommet européen du 22 mai, les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l’UE vont décider du changement de cap de la politique énergétique européenne.

Ainsi, note Der Standard,

Si, ces dernières années, l’accent a été mis sur le développement d’énergies renouvelables et sur la protection du climat, la priorité est désormais donnée à la baisse des prix de l’énergie. Le but le plus important est d’accélérer la croissance et la création d’emplois. Les prix plus bas de l’énergie sont décisifs pour renforcer la compétitivité,

Le journal ajoute que l’expansion de l’énergie atomique sera également discutée lors du sommet. “La France et la Grande-Bretagne mettent la pression pour que l’énergie atomique soit à nouveau digne d’être subventionnée”.