Cover

Depuis le 31 mai, d’importantes manifestations se déroulent à Istanbul, autour de la place Taksim, pour s’opposer au réaménagement du parc Gezi pour faire place à un centre commercial.

De violents affrontements ont eu lieu avec la police, tandis que la contestation, relayée par les réseaux sociaux et divers partis d’opposition, devient une remise en cause du pouvoir du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Pour Taraf,

le Premier ministre n’as pas compris que les gens issus de toutes les franges de la société sont sortis dans la rue pour dire : "Nous ne voulons pas qu’on nous impose quoi que ce soit".