Cover

"Bienvenue en Allemagne" souhaite en une le Handelsblatt aux potentiels candidats étrangers à des postes qualifiés dans l'industrie allemande, une denrée devenue rare. Pour cette raison, explique le journal, la ministre du Travail a "brisé un tabou", en annonçant la fin, à partir du printemps prochain, de l’obligation pour les employeurs de chercher un candidat allemand avant de recruter un étranger. La mesure concerne avant tout les médecins et les ingénieurs dans l'industrie automobile et mécanique, deux secteurs-clé de l’économie allemande. Si, note le Handelsblatt, "l'industrie est soulagée", en revanche, "le ministre-président de la Bavière la locomotive économique du pays, ne voit pas ’l'intérêt de favoriser l'immigration en provenance de cultures étrangères’".