Cover

"Le programme spatial de l'UE va emménager à Prague", se réjouit Hospodářské noviny. Galileo, le système qui doit assurer l'indépendance européenne vis-à-vis des Etats-Unis ou de la Russie en matière de navigation par satellite, devrait être opérationnel à partir de 2013 depuis la capitale tchèque. Pour le quotidien, la décision prise le 8 décembre par l'Agence spatiale européenne apportera "du prestige pour le pays qui accueillera pour la première fois une institution de l’Union européenne". Pour l’heure, note Hospodářské noviny, "le système se bat surtout avec les difficultés financières". Après l’abandon de la plupart des investisseurs privés, le projet sera presque entièrement financé par des fonds européens pour un coût minimal estimé à 3,4 milliards d'euros.