"Trois euros s'il vous plaît !", titre Respekt. Telle est la somme modique que les Slovaques devront payer dans les prochaines semaines pour accéder à des articles fraîchement publiés sur Internet. Si le paiement en ligne n'a rien de nouveau et est aujourd'hui très répandu, le concept baptisé Piano est un système de paiement unique partagé par tous les groupes de presse. "C'est très bon marché et donc exceptionnel. Pour le prix de deux bières à Bratislava, un lecteur a accès à un "panier cadeau" qui comprend un assortiment de plusieurs contenus de chaque publication", explique Tomáš Bella, ancien rédacteur en chef de SME, aujourd'hui responsable de ce projet développé en partenariat avec les principaux médias slovaques.