Le secteur de l’édition se mobilise contre le géant américain Amazon. Ainsi, expliquent Les Echos, le Centre national français du livre est à l’origine de la première Déclaration européenne pour le livre.

La déclaration, signée “la semaine dernière par 14 organismes professionnels européens, [...] ne cite jamais Amazon mais vise clairement ses pratiques”, écrit le journal français : dumping fiscal, abus de position dominante...et a notamment pour objectifs de “garantir les droits des auteurs et de préserver ceux des lecteurs”.

Pour Les Echos,

cette initiative pourrait coordonner les différents mouvements anti-Amazon qui apparaissent aux quatre coins de l’Europe...mais aussi aux Etats-Unis.