Cela fait plus de dix ans que les Danois n’avaient pas vraiment entendu parler des Hells Angels. Mais le gang des motards fait de nouveau parler de lui, raconte le quotidien Politiken. Leur guerre contre un autre gang a fait deux morts début juillet, ce qui porte à six le nombre de meurtres perpétrés depuis août 2008. En 1996-1997, l’adversaire était un autre gang "classique", les Bandidos. Cette fois-ci, les motards se battent contre les Black Ghost, un gang issu de l’immigration.

Dans un manifeste récemment publié, les Hells Angels expliquent qu’il s’agit d’un combat culturel dans lequel il faut se défendre contre la ‘mentalité de chacal’ que l’on trouve surtout chez les Arabes et les Musulmans. Selon un sondage publié par Politiken, 65 % des Danois craignent que le conflit actuel ne se transforme en une véritable guerre des races. "Les Danois craignent un conflit racial", titre le journal. Mais pour la police, le conflit est avant tout lié au marché des drogues.