Cover

"Un million de femmes disent : Berlusconi, va-t-en !", titre La Repubblica, au lendemain de la manifestation "Se non ora quando" ("Si ce n'est pas aujourd'hui, alors quand") : l'initiative organisée par des collectifs pour la parité et par le "peuple violet" dans plus de 230 villes. Les manifestants réclamaient le respect de la dignité des femmes et la démission du chef du gouvernement, empêtré dans des scandales sexuels à répétition et mis en examen pour prostitution de mineure. Le Cavaliere,ajoute le journal, a qualifié de "partisane" la manifestation. Dans les colonnes du quotidien romain, l'éditorialiste féministeNatalia Aspesi célèbre l'initiative, qui représente selon elle "le réveil soudain de celles qui paraissaient résignées au silence, à subir, à s'adapter […] le 'basta' des femmes s'adresse à la marchandisation des femmes et à l'avilissement de tout un pays".