Cover

"Les réfugiés ne doivent pas venir en Allemagne", assure Die Welt.Cette position devait être défendue par Berlin, le 11 avril, à l'occasion d'une réunion des ministres européens de l'Intérieur consacrée à l'immigration, alors que l'Italie en appelle à la solidarité européenne pour faire face à l'arrivée de milliers d'immigrants venus d'Afrique du Nord. "Les sales tricheries de l'Italie sont un chantage inacceptable", estime le quotidien conservateur tout en admettant qu' "il est inadmissible que l'Italie et Malte payent le prix des transformations qui sont dans l'intérêt de toute l'Europe." Pour Die Welt, l'Europe entière devrait davantage investir dans les pays arabes pour faciliter les changements positifs et renforcer la coopération sur la maîtrise des flux de réfugiés : "Ce qui est un grand problème pour l'Italie et Malte deviendrait plus petit si on partageait la charge à vingt-sept."