Idées Après les élections européennes en Irlande

Encore plus verte

Alors que le taux de participation s’est amélioré dans toute l’UE lors des européennes, il a diminué en Irlande, notamment en raison de l’absence d’une menace d’extrême droite. Les Verts ont remporté deux sièges, n’ayant eu aucune représentation au cours de la dernière législature, et la gauche radicale a connu une meilleure performance que lors des élections nationales.

Publié le 29 août 2019 à 09:00
William Murphy | Flickr, CC BY-SA 2.0  | Un graffiti à Dublin.

L’une des caractéristiques que l’Irlande a partagé avec d’autres pays, principalement d’Europe occidentale, a été le progrès enregistré par les Verts. Bien qu’il ne s’agisse pas tout à fait de l’énorme « raz-de-marée » prévu par les sondages, le parti a fait un bond honorable, passant de 4,9 % à 11,4 % à l’échelle nationale, et de zéro sièges à deux.

Toutefois, alors que dans la plupart des Etats membres de l’Union, le taux de participation a augmenté, il a diminué en Irlande. Si l’augmentation ailleurs a été provoquée par le défi existentiel que l’extrême droite posait à l’Europe (et la réponse à ce défi), en Irlande, il n’y avait pas d’impulsion aussi forte, car l’extrême droite n’existe guère. Certains candidats indépendants ont fait part de leurs opinions anti-immigration et anti-européennes, mais dans l’ensemble, ces thèmes n’ont pas encore remporté les suffrages. Aucun député d’extrême droite n’a été élu.

Les priorités des citoyens

Le vote a eu lieu le même jour que les élections locales, avec un intérêt accru des médias pour ces dernières (considérées comme un meilleur indicateur de l’opinion publique avant les prochaines élections générales). La répartition des sièges, y compris les deux sièges qui ne seront occupés qu’après Brexit, était la suivante : Fine Gael/PPE 5 ; Fianna Fáil/ADLE 2 ; Verts 2 ; I4C, une coalition lâche de gauche dont les députés européens seront probablement affiliés à GUE/NGL, 2 ; Sinn Féin 1 ; Independent/GUE/NGL 1.

D’une certaine manière, ces chiffres illustrent la particularité des élections européennes. Premièrement, la gauche radicale n’est pas aussi forte à l’échelle nationale que le suggèrent quatre sièges sur treize. Deuxièmement, la force relative réelle des deux plus grands partis (centre-droit et centre) semblait totalement différente et est reflètée probablement plus fidèlement dans les résultats des élections locales, où Fine Gael a obtenu 25,26 % des voix et Fianna Fáil 26,92 %. Les élections européennes sont importantes pour déterminer les priorités des citoyens. Mais elles peuvent aussi donner des résultats assez bizarres.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet