Enquête sur un scandale de santé publique

Publié le 9 décembre 2010 à 11:53

Cover

« Mediator les fautes de l’Etat« , Libérationrevientsur un scandale lié à ce médicament antidiabétique prescrit comme coupe-faim et commercialisé en France entre 1976 et 2009 par le laboratoire Servier. Alors que le principe actif du Mediator, le benfluorex, était interdit du fait de sa nocivité dans la plupart des pays, il aura fallu attendre novembre 2009 pour que les autorités sanitaires françaises (Afsspas) le retirent du marché. Consommé par environ 3 millions de personnes en France, le médicament aurait déjà tué quelque 500 patients. Libération soutient la demande d’un groupe de députés de l’opposition de gauche, qui ont réclamé une mission d’information parlementaire sur Mediator, car, estime le journal, il y un « doute sur le professionnalisme de l’Afsspas, sur ses connexions avec Servier et sur les liens des politiques avec l’industrie pharmaceutique« .

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet