Institut Cervantes : la "guerre" culturelle s’achève sur un accord

Publié le 15 juillet 2009 à 14:17

"Le bras de fer entre le ministère de la Culture et celui des Affaires étrangères a pris fin. Après des mois de rivalité, (...) un accord a été trouvé entre les deux ministères", informe le quotidien El País. Il clôt ainsi le différend autour de la direction et de la gestion l'Institut Cervantes, véritable emblème de la politique culturelle extérieure. Désormais, ce sera donc chacun chez soi, le ministère des Affaires étrangères se chargeant d’entretenir le réseau culturel à l’étranger, et celui de la Culture de créer le "produit", c´est à dire les contenus et les activités culturelles. Le nouveau Plan national d'action culturelle extérieure définira les priorités et les activités culturelles dans une optique de "consensus et de coordination". Il créera enfin un profil de médiateur culturel pour soutenir les ambassades.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet