Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel se sont rencontrés à Aix-la-Chapelle (Allemagne de l'Ouest) le 22 janvier pour signer un nouveau traité approfondissant l'accord de l'Elysée de 1963. Le traité d'Aix-la-Chapelle stipule que "Les deux États approfondissent leur coopération en matière de politique européenne. Ils agissent en faveur d’une politique étrangère et de sécurité commune efficace et forte, et renforcent et approfondissent l’Union économique et monétaire. Ils s’efforcent de mener à bien l’achèvement du Marché unique et s’emploient à bâtir une Union compétitive, reposant sur une base industrielle forte, qui serve de base à la prospérité, promouvant la convergence économique, fiscale et sociale ainsi que la durabilité dans toutes ses dimensions".

A l'approche des élections européennes de fin mai, les partis populistes sont donnés en hausse dans les sondages, et les "gilets jaunes" manifestent chaque week-end contre la politique sociale de Macron; l'objectif des deux dirigeants était de "montrer que l'axe principal de l'Union européenne reste fort et qu'il sera capable de contrer l'euroscepticisme et le nationalisme croissants en Europe", note EUbserver.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet