La France et le Mexique en pleine guerre diplomatique

Publié le 16 février 2011 à 11:35

Cover

« Florence Cassez, une affaire d’Etat », constate Le Figaro après que le Mexique a annulé sa participation à l’Année du Mexique en France, une série de manifestations culturelles. Au cœur de la crise diplomatique : Florence Cassez, une Française de 36 ans condamnée en avril 2008 à 90 ans de prison (une peine réduite à 60 ans en 2009) pour enlèvement, association de malfaiteurs, possession d’armes et de munitions. Paris, qui réclame depuis trois ans son transfert dans une prison française, a durci sa position après la confirmation de cette condamnation par la justice mexicaine, le 10 février. « Pour l’instant, aucun dénouement n’est en vue », note Le Figaro. Et « c’est l’ensemble du business entre les deux pays qui risque d’en souffrir. Car cette Année du Mexique se veut autant économique que culturelle ».

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet