Le FMI impose la semaine de 60 heures

Publié le 12 octobre 2010 à 09:52

Cover

« Le Code du travail vire à droite« , constate Adevărul, qui révèle que le gouvernement roumain prépare « à la demande du Fonds monétaire international » (FMI) un texte faisant passer la semaine de travail de 40 à 60 heures, et assouplissant les procédures de licenciement. Ces mesures vont à l’encontre de la directive européenne qui limite le temps de travail à 48 heures par semaine. La Roumanie, tout comme le Royaume-Uni, « pourrait disposer d’une dérogation [opt-out] permettant à une personne de travailler 60 heures par semaine, mais pas plus de six mois » d’affilée par an, affirme le journal. Tandis que les syndicats menacent un « bain de sang« , le pays se retrouve pris entre « les exigences du FMI et les avertissements de l’Europe » au sujet de cette loi.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet