Sur le bus : "Attentat à la bombe sur un bus en Bulgarie. Juillet 2012"

Le gouvernement bulgare a mis en cause l'aile militaire du mouvement chiite libanais Hezbollah dans l'attentat suicide de l'aéroport de Bourgas (Est) qui avait fait six victimes — cinq touristes israéliens et un chauffeur de bus, en plus du kamikaze — le 18 juillet 2012.

L'annonce a provoqué une polémique en Bulgarie, une partie de la presse et l'opposition estimant que les preuves de l'implication du Hezbollah ne sont pas claires et que le gouvernement bulgare a subi les pressions des Etats-Unis et d'Israël. Hezbollah a rejeté les accusations

De son côté, l'Union européenne a annoncé qu'elle va étudier la possibilité d'ajouter le Hezbollah à sa liste des organisations terroristes.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet