“Le premier inventaire des 100 jours dans l’UE”

Publié le 7 octobre 2013 à 09:23

Cover

Cent jours après l’adhésion de la Croatie à l’UE, le 1er juillet dernier, Večernji list dresse un bilan plutôt mitigé.
Le quotidien conservateur déplore "la menace des sanctions en raison de la 'lex Perković‘" sur le mandat d’arrêt européen. Il note également que "au lieu des crédits bon marché, les agences de notation abaisse la note de la Croatie en catégorie spéculative. Il n’y a plus de frais de douane, mais les prix ne baissent pas. Le régime des visas a chassé des milliers des touristes turcs, russes et ukrainiens".
De plus, la Croatie est sous "surveillance de l’Union en raison de l’explosion du déficit public". Seul point positif retenu par Večernji list : "Des passages de frontières plus faciles et des appels téléphonique moins chers".

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet