Soins transfrontaliers

Le “Schengen médical” est sur les rails

Publié le 20 janvier 2011 à 11:33

"Votre voisin part se faire soigner en Slovaquie pour un problème de varice. Un Allemand et un Tchèque attendent un rendez-vous pour une consultation avec un ophtalmo polonais", écrit Gazeta Wyborcza qui annonce la création, d'ici trois ans, de l'espace médical de Schengen. Ce dernier est institué par la directive sur les soins transfrontaliers voté par le Parlement européen le 19 janvier. Selon la nouvelle législation, les patients européens pourront être soignés dans un autre pays de l’UE et être remboursés par leur système national en fonction du prix pratiqué dans leur pays. A titre d’exemple, explique Dziennik Gazeta Prawna, un patient polonais qui paiera 3000 euros pour une opération de la cataracte au Royaume-Uni sera remboursé 1415 euros, soit la base du remboursement pratiqué en Pologne. Selon la Commission européenne, les soins transfrontaliers représentent seulement 1% des quelque 10 milliards d’euros dépensés chaque année dans l'UE par les patients.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet