Les Européens tous unis dans la défiance

Publié le 14 mars 2011 à 10:41

Cover

« Les Européens sont progressistes [« liberals »], angoissés et n’ont pas confiance en leurs responsables politiques », rapporte the Guardian, qui inaugure aujourd’hui une série d’articles « vu du continent ». Pour Alan Rusbridger, le rédacteur en chef du quotidien londonien, le but de cette opération est « de mieux connaitre nos voisins ». Un sondage commandé par le Guardian et réalisé dans cinq pays – Royaume-Uni, France, Allemagne, Pologne et Espagne – révèle un continent qui, s’il est « sûr de ses valeurs progressistes et reste majoritairement impliqué dans les institutions européennes », ne fait guère confiance en ses responsables politiques. « Seuls 6% des personnes interrogées disent avoir vraiment confiance en leur gouvernement, 46% n’ont pas beaucoup confiance et 32% n’ont aucune confiance. Seuls 9% des Européens pensent que leurs responsables politiques- de l’opposition ou au pouvoir- agissent avec honnêteté et intégrité. » Les problèmes économiques sont également un sujet d’inquiétude : « 40% des personnes interrogées estiment que l’économie de leur pays va empirer au cours des 12 prochains mois, en revanche 20% d’entre elles estiment qu’elle va s’améliorer ». En dépit d’une vision sombre de l’avenir économique, les Etats qui ont pour monnaie l’euro souhaitent la conserver. « L’Espagne (71%) est la plus motivée, suivie de la France (60%). Une majorité d’Allemands (59%) souhaitent également conserver l’euro en dépit de leurs inquiétudes quant au plan de sauvetage grec ».

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet