Les syndicats espèrent un “jeudi du jugement”

Publié le 25 octobre 2010 à 10:28

Cover

Jeudi 28 octobre, jour prévu pour des actions des syndicats en France, en Roumanie, en Italie, en Angleterre, en Grèce, et en Espagne contre les mesures d'austérité imposées par leurs gouvernements respectifs, pourrait être un "jour du jugement" pour l'Europe, estime Rzeczpospolita. "Les travailleurs européens descendent dans les rues, car ils ont un message clair à faire passer à leurs gouvernements", explique John Monks, Secrétaire général de la confédération des syndicats européens (CES). Il argumente que "les employés auront, à présent et dans un futur proche, à payer la note pour l'impitoyable spéculation orchestrée par les marchés financiers". Le quotidien varsovien remarque que la Suède, la Pologne et Malte sont les seuls pays européens à ne pas avoir encore opté pour des coupes drastiques dans leurs budgets, alors que la plupart des gouvernements européens se refusent à changer d'avis sur les mesures d'austérité, malgré les critiques et la protestation de masse.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet