L’idée originale de Gordon Brown

Publié le 1 septembre 2009 à 13:51

Cover

Le Premier ministre britannique Gordon Brown estime qu’une action stricte est nécessaire pour « mettre un frein aux rémunérations excessives des banquiers« , rapporte le Financial Times en Une. Influencé par lapropositionde Nicolas Sarkozy, la semaine dernière, d’imposer une limite obligatoire aux salaires des banquiers, le Premier ministre estime que « les salaires et les bonus devraient dépendre des gains spéculatifs sur le long terme et non sur le court terme« , en soulignant le fait que les banques doivent avoir la possibilité de récupérer les émoluments versés si les performances enregistrées s’avéraient insuffisantes.

Alors que ces déclarations rejoignent tout à fait le plan proposé par le président français pour pallier les faiblesses d’un système ayant en partie contribuer à la crise financière de l’automne 2008, Gordon Brown tient toutefois à marquer sa différence en précisant que le plan français, contrairement au sien serait « difficile à appliquer« . A quelques semaines du sommet du G20 à Pittsburgh aux Etats-Unis, Gordon Brown souligne la nécessité de préserver le statut international de la City de Londres. Mais l’auteur du livre intitulé Courage(Gordon Brown lui-même) n’oublie pas de préciser que « le Royaume-Uni ne saurait prendre de décision de manière unilatérale« .

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet