Diario de Noticias du 2 septembre 2009.

Pas assez d’argent pour les enfants

Publié le 2 septembre 2009 à 14:28
Diario de Noticias du 2 septembre 2009.

Cover

Le Portugal est l’un des pays de l'OCDE qui consacrent le moins d’argent aux enfants de moins de 5 ans, annonce Diário de Notícias. Dans un rapport intitulé "L’enfance décide" ["Childhood decides"] publié le 1er septembre, l’Organisation de coopération et de développement économiques" *c*onclut qu’en règle générale, la qualité de vie des mineurs est de très inférieure à la moyenne des autres pays développés", explique le quotidien lisboète. En revanche, en ce qui concerne les investissements publics consacrés aux enfants jusqu’à 18 ans, le Portugal fait partie d’un groupe de pays "qui investissent entre 60 et 70 000 euros par enfant et par an, précise le journal. Rapportées au niveau de vie par habitant, ces montants ne sont pas particulièrement bas."

Le rapport de l’OCDE "se base sur un large ensemble d'indicateurs qui ne sont pas tous récents", comme les allocations familiales ou les mesures fiscales pour les familles, un domaine dans lequel le Portugal est en retard par rapport aux autres pays, explique Diário de Notícias. Toutefois, certaines "mesures prises par l'actuel gouvernement [socialiste] comme le renforcement de l'Action sociale scolaire [des aides distribuées par les mairies] ne sont pas prises en compte dans ce rapport".

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi
Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’abonnement et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet