Petit poisson

Publié le 27 septembre 2011 à 15:09

Le plan de l'UE et du FMI censé aider Athènes à faire face à sa dette publique (plan A) ne paraissant pas en mesure d'éviter le défaut de paiement, un nombre croissant d'observateurs estiment qu'il faut se résigner à une faillite — même partielle — de la Grèce (plan B).

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !