Rapatriement des Roms

Prague accuse le gouvernement français de racisme

Publié le 30 août 2010 à 11:03

Cover

En "une" de Lidové Novinyce samedi, Karel Schwarzenberg a condamné le rapatriement des Roms organisé par le gouvernement français. “On ne peut pas s'empêcher de penser que des points de vue racistes sont ici pris en compte”, a declaré le ministre tchèque des Affaires étrangères. Ce dernier critique également le fait que son pays n’ait pas été invité au sommet sur l’immigration prévu le 6 septembre prochain à Paris. Paradoxalement, note le journal, la République tchèque préside jusqu’en 2011 l’initiative “Decade of Roma Inclusion” (la décennie d'inclusion tsigane) qui associe des “nouveaux” pays de l’UE (dont la Hongrie, la Roumanie, ou la Bulgarie). Ces derniers, qui n’ont pas été invités à Paris, se réuniront fin septembre à Prague.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet