“Rome s'effrite”

Publié le 26 février 2013 à 10:48

Cover

Les chances de voir un gouvernement stable émerger du scrutin des 24 et 25 février sont minces alors qu’aucun des partis n’est assuré d’une majorité évidente aux deux chambres du Parlement.
“L’Italie pourrait devenir le maillon faible de l’Europe en crise [...] et le cauchemar de la zone euro”, prévient le quotidien de Varsovie.
Selon les dernières estimations, la coalition de centre-gauche emmenée par Pier Luigi Bersani a remporté 29,8% des suffrages, talonnée par la la coalition de centre-droit de Silvio Berlusconi avec 28,9% des voix, suivie du Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo qui a séduit 26,4% des électeurs. Le Premier ministre sortant Mario Monti pointe à une décevante quatrième place avec 10,9% des voix.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet