Rotterdam croit au plein emploi

Publié le 12 janvier 2010 à 13:33

Cover

« Zéro chômage à Rotterdam d’ici quatre ans « . Voici comment De Volkskrant synthétise l’ambitieux projet annoncé par l’échevin (adjoint au maire) travailliste Dominic Schrijer. Le journal expliqueque tous les sans-emploi de la ville, qui connaît depuis longtemps un taux de chômage élevé (près de 10% à la fin 2009), devront travailler en 2014. Cela pourra être un emploi régulier, mais aussi un stage en alternance ou un poste de bénévole qui mènera à un poste rémunéré. Ceux qui refuseront perdront leur allocation de chômage. Le projet doit démarrer dans les quartiers de Tarwewijk et d’Overschie, où le taux de chômage est respectivement de 5% et 8%, et dont Schrijer veut faire la première zone « sans chômage » du pays. Il compte pour cela s’inspirer de l’expérience des quelque 600 demandeurs d’asile qui ont trouvé un emploi depuis l’automne 2008. Peu formés, maîtrisant mal le néerlandais et ayant peu d’expérience professionnelle, ils ont obtenu des emplois peu qualifiés dans les supermarchés, la santé ou la sécurité.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet