Le 10 avril, le Luxembourg a annoncé qu’il « a décidé d’introduire, au 1er janvier 2015 […] l’échange automatique d’informations sur les paiements d’intérêts (…) afin que ces bénéficiaires soient imposés conformément aux dispositions législatives de leur Etat de résidence ».

Cela veut dire que le Grand-Duché lève partiellement le secret bancaire sur lequel est basée une grande partie de sa prospérité. Les résidents, eux, continueront à en bénéficier.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet