Appel pour un plan européen de sauvetage pour les jeunes

Publié le 16 août 2012 à 13:41

Dix personnalités néerlandaises, parmi les plus influentes (politiciens, écrivains, humoristes, syndicalistes), tirent la sonnette d’alarme sur la question du chômage croissant des jeunes en Europe. Dans une tribune publiée par le Volkskrantà l’occasion du lancement, ce 16 août, de la campagne “Halte au chômage européen des jeunes”, par le syndicat FNV Jong, ils demandent aux dirigeants européens d’organiser au plus vite un sommet pour sauver l’avenir des jeunes.

Pendant que tous les yeux des Européens sont dirigés vers les plans de sauvetage des banques et des pays, un drame social se déroule en Europe, qui exige pour le moins un sauvetage immédiat : le chômage des jeunes qui grimpe jusqu’au ciel. […] Le prix que l’on payera en tant que société pour une génération perdue est beaucoup plus élevé que tous les millliards dépensés pour sauver n’importe quelle banque.

5,5 millions des moins de 25 ans sont sans emploi en Europe, près du double du nombre total des chômeurs de plus de 25 ans. Et ce chiffre est en hausse dans tous les pays, y compris aux Pays-Bas. Ici, où le chômage est encore relativement bas, on compte 25% de plus de jeunes chômeurs que l’an dernier. Les auteurs de l’appel mettent notamment en cause les coupes budgétaires dans le secteur de l’éducation des jeunes :

On ne peut pas permettre que leur capital humain soit dévalué et perdu. Pour cela, il faut de la solidarité mutuelle. Cette fraternité s’est, à cause de l’austérité budgétaire, fracturée et elle est devenue un conflit de génération latent et un terrain fertile pour la radicalisation.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet