c'est la brève du jour

Publié le 24 mai 2009 à 15:17

New customers are arriving in droves. On Friday afternoon, the carpark in front of Tesco is jammed with cars registered in Bratislava, which is only 20 kilometres away. There are people speaking Slovak everywhere. Inside the store, families slowly tour the aisles. Every few moments, they stop and feverishly convert the prices from forints to euros, and then heap yet more merchandise into their already overloaded shopping trolleys. All the products, and these include one-off purchases like televisions and shoes, and everyday items like butter, cheese, wine, and washing powder… in a word, everything, is about 20% cheaper than it would be across the border in Slovakia. And the Hungarian checkout girls are happy to oblige, “Of course, you can pay in euros.”

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet