Compte à rebours

Publié le 1 mars 2019 à 10:25

Le 27 février, la première minstre britannique Theresa May a annoncé que si le parlement devait rejeter sa dernière proposition d'accord sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne lors du vote prévu pour le 12 mars, elle se verra contrainte de demander un report de la date prévue pour le Brexit, fixée pour le 29 mars. L'objectif est d'éviter un "Brexit dur" et sans accord, dont les conséquences sont à ce stade imprévisibles.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet