Cover

"Travailler jusqu’à 67 est inéluctable", titre De Volkskrant. Comme l’avait proposé le gouvernement en mars 2009, les Néerlandais risquent de devoir travailler deux ans de plus qu’actuellement. Les négociations entre les partenaires sociaux et un groupe d’experts indépendants, réunis au sein du Conseil économique et social (SER) ont complètement échoué, constate le quotidien d’Amsterdam. Les discussions pour trouver une alternative au projet du gouvernement ont duré six mois, mais sans succès. Le Volkskrant estime que c’est un "coup dur pour notre modèle du consensus", connu aux Pays-Bas sous le nom de "modèle des polders", d’autant que le SER est "l’organisme le plus important des polders" et que celui-ci s’est maintenant mis "hors-jeu". La balle est à présent dans le camp du ministre chrétien-démocrate des Affaires sociales, Piet Hein Donner, qui doit combler un déficit des retraites de 35 millions d’euros par an à partir de 2011.