Cover

Une majorité de députés européens ont dénoncé, le 8 octobre, l’existence d’un "problème de liberté de la presse en Italie", souligne le quotidien El Periódico à propos de la mainmise du chef du gouvernement italien sur les médias de son pays. Au cours d’un "affrontement verbal" entre partisans et détracteurs de Silvio Berlusconi, la droite a accusé les initiateurs de la déclaration (gauche, Libéraux et Verts) d´utiliser le Parlement européen comme théâtre d´une "manœuvre politique pour attaquer un adversaire politique", note le quotidien de Barcelone. "Allez protester en Iran, lâches, là où la liberté de la presse est vraiment menacée", aurait répondu en criant Mario Borghezio, un député de la Ligue du Nord alliée de Berlusconi. Mais la plupart des groupes parlementaires se sont prononcés pour l’élaboration d’une législation communautaire afin de "garantir la pluralité des médias et de limiter sa concentration".