Cover

Alors que l'Europe est touchée par un recul des naissances, la France est depuis quelques années devenue championne de la fécondité, avec 2,02 enfants par femme. Quel est le secret de cette exception française ? s'interroge Le Monde : "En trente ans, la France s'est éloignée du modèle latin de l'Europe du Sud (…) pour se rapprocher du modèle scandinave : des femmes qui travaillent et des naissances hors-mariage nombreuses", répond le démographe François Héran, cité par le quotidien français. Ainsi, en 2008, près de 52% des enfants étaient issus de couples non mariés. Jadis considérés comme des "indicateurs d'altérations des structures familiales", les divorces et les naissances hors-mariage sont devenus un "indicateur de souplesse": Grâce à cette flexibilité, les hommes et les femmes réalisent plus facilement leur désir d'enfant, explique encore François Héran. Mais cette forte fécondité n'empêche pas la France d'être touchée par le vieillissement de sa population. Le nombre de personnes âgées devrait en effet doubler d'ici à cinquante ans.