Cover

La Russie est plus proche d'une adhésion à l'UE que l'Ukraine, qui est pourtant un pays membre du partenariat oriental de l'Union, se désespère Polska. La Commission européenne a récemment écarté la possibilité d'une "libéralisation totale" du régime de visas pour les citoyens ukrainiens dans un futur proche. Et ceci alors les Russes n'auront bientôt plus besoin de visa pour circuler dans l'espace Schengen – comme il en a été décidé lors du sommet UE-Russie.

Indignés, des experts polonais se demandent pourquoi l'UE supprime les visas pour les Serbes, mais pas pour les Ukrainiens, alors que l'un des objectifs déclarés du partenariat oriental est l'assouplissement des contrôles aux frontières. "Le chaos politique qui règne en Ukraine" rend Bruxelles nerveux. "Dans le triangle Bruxelles-Moscou-Kiev, le Kremlin prend un net avantage", conclut le quotidien de Varsovie.