Cover

"Les citoyens d'un Etat membre ne pourront se faire rembourser les soins médicaux que dans le pays dont ils sont ressortissants ", annonce Adevărul dans son édition espagnole. Les ministres de la Santé des Vingt-Sept ne sont en effet pas parvenus à un accord sur le projet de directive sur les soins transfrontaliers – la possibilité de se faire soigner dans le pays de son choix, soutenue par la France, la Suède et le Royaume-Uni – à cause notamment de l'opposition de l'Espagne, qui a obtenu le soutien de plusieurs pays, dont la Roumanie et la Pologne.

La ministre espagnole de la Santé, Trinidad Jiménez, a déclaré à El País que le projet "met en danger le système public de santé", cette dernière n'étant "pas une marchandise", et que son coût serait exorbitant pour des pays comme l'Espagne, où vit un nombre important de retraités venant d'autres pays membres.