La crise de la zone euro a peut-être rendu l'adhésion à l'UE moins attractive. Mais il n'en reste pas moins que les discussions avec les pays candidats continuent à Bruxelles.

EUobserver rapporte que les Etats de l’UE sont d’accord sur le fait d’inviter le Monténégro à entamer les négociations en vue d’une adhésion. Les discussions commenceraient le 29 juin. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont dit que Bruxelles surveillerait de très près les efforts faits par le Monténégro pour s’attaquer à la corruption et au crime organisé tout au long du processus d’adhésion, qui pourrait durer des années.

En attendant, le quotidien suisse Le Temps ajouteque lors d’une réunion qui se tenait en début de semaine, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont évoqué les efforts effectués par l’Islande pour adhérer à l’UE.

Difficile de croire, a priori, que l’Islande cherche toujours à intégrer l’UE, en pleine crise de l’euro. [...]Pourquoi Reykjavic poursuit-il, dès lors, sur la voie des négociations [...] ? Essentiellement pour arrimer davantage l’île au continent et consolider la solidarité européenne, après l’éclatement de la bulle spéculative en septembre 2008

>