"L’UE lutte pour dissocier les banques des Etats alors qu’un sommet se profile", titre le Financial Times. Le quotidien décrit comment le concept d’union bancaire européenne, qui romprait complètement le lien entre des banques sous pression et les gouvernements nationaux, s'est heurté à la réalité d’une "négociation politique sérieuse", évoluant désormais vers un simple "assouplissement" de ces liens.

A la veille d’un Conseil européen qui se tiendra la semaine prochaine et qui sera consacré à la politique économique, la ligne officielle consiste à dire que le manque d’avancées sur l’union bancaire est dû à des questions logistiques. Mais le chef du bureau de Bruxelles du FT explique :

En privé, d’autres voix officielles reconnaissent de plus en plus que ce délai peut être lié à une certaine autosatisfaction qui s’est installée alors que les marchés financiers ont refroidi leur ardeur. L’approche de la campagne électorale en Allemagne explique aussi qu’aucune décision majeure ne sera prise avant le vote prévu en septembre.