Cover

Les agriculteurs polonais sont plutôt susceptibles de tricher quand ils déposent leur candidature aux subventions européennes, écrit Rzeczpospolita qui ajoute que parfois, ces fraudes sont commises "à leur insu" parce qu'ils ne sont pas tous au courant des restrictions et des réglementations contraignantes concernant les fonds européens.

Selon le bureau du procureur, les cas de fraudes touchant le secteur agricole ont augmenté ces deux dernières années, passant de 1 500 en 2011 à 1 812 en 2012. Les irrégularités courantes concernent le gonflement de la taille des parcelles et la falsification de documents, explique le quotidien.

Entre 2007 et 2013, la Pologne a reçu quelque 35 milliards d’euros issus du budget de la PAC. Selon Rzeczpospolita,

en dépit de ces statistiques qui augmentent, la Pologne n’est pas celle qui triche le plus envers l’UE. La situation observée en Italie, en Roumanie et en Bulgarie est bien pire.