Cover

Au moment où les Occidentaux s’interrogent sur la nécessité de durcir les sanctions à l’encontre de la Russie, accusée de soutenir les séparatistes prorusses ukrainiens soupçonnés d’avoir abattu le vol MH 17, Adevărul explique pourquoi appliquer des mesures de rétorsion sur le plan économique contre Moscou aurait sans aucun doute une incidence sur l'économie de l'UE.

Selon le quotidien roumain, l'Europe et la Russie sont liées par le commerce bilatéral pour une valeur de centaines de milliards d'euros. Notamment, 30% du gaz que les européens consomment provient de la Russie et les Russes aiment les voitures allemandes et les costumes italiens. De plus, les investissements occidentaux en Russie sont perçus comme une garantie qu’il n’y aura jamais de vraies sanctions.

Récemment les Etats Unis avaient annoncé que la Russie devra supporter des coûts supplémentaires si elle continue à aider les séparatistes et si elle poursuit la déstabilisation de l’Ukraine. Mais, selon Adevărul,

les discussions sur de nouvelles sanctions montrent que Bruxelles et Washington ne peuvent pas former un front commun contre Moscou, surtout à cause de la différence des positions à l’intérieur de l’Ue.