Cover

Le directeur du Service des étrangers et des frontières (SEF), Manuel Jarmela Palos, et le président de l’Institut des registres et du notariat (IRN), António Figueiredo, ont été arrêtés le 12 novembre dans le cadre d’une enquête sur la concession illégale de visas dorés", rapporte Público ce 14 novembre.

La politique des "visas dorés" permet de délivrer des visas de résidence dans l'espace Schengen aux investisseurs étrangers à certaines conditions.

Lors de l’opération, qui a mobilisé 200 inspecteurs de la police judiciaire de plusieurs régions du pays, onze personnes soupçonnées d’avoir perçu des pots-de-vin en échange de l’octroi de visas ont été arrêtées.

Le journal rapporte également que "la police a déjà effectué 60 perquisitions au sein des ministères de la Justice, de l’Intérieur et de l'Environnement […] et saisi une centaine de documents". Plusieurs hauts fonctionnaires devraient également faire l’objet d’une enquête criminelle.