République tchèque

Demi-victoire de la gauche au Sénat

Publié le 25 octobre 2010 à 08:51

Cover

"Le Sénat à gauche. Que peut-il faire?" demande Mladá Fronta DNES au lendemain du second tour des élections sénatoriales en République tchèque. En fait, pas grand chose, répond-t-il : même si les sociaux-démocrates ont remporté la majorité (41 sièges sur 81) à la chambre haute du Parlement, "les chances de bloquer le gouvernement" de centre-droit, qui s’apprête à passer des réformes d'austérité "sont faibles". Le Sénat, note en effet le journal pragois, "ne peut rien bloquer si la majorité de la Chambre de députés est homogène". Mais les propositions de réformes "douloureuses" pourraient être rétardées pendant plusieurs semaines, conclut MF DNES.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet