Visas dorés au Portugal

“Deux cents policiers fouillent les ministères et arrêtent le directeur du SEF et des hauts fonctionnaires de la justice”

Publié le 14 novembre 2014 à 11:05

Cover

Le directeur du Service des étrangers et des frontières (SEF), Manuel Jarmela Palos, et le président de l’Institut des registres et du notariat (IRN), António Figueiredo, ont été arrêtés le 12 novembre dans le cadre d’une enquête sur la concession illégale de visas dorés", rapporte Público ce 14 novembre.
La politique des "visas dorés" permet de délivrer des visas de résidence dans l'espace Schengen aux investisseurs étrangers à certaines conditions.
Lors de l’opération, qui a mobilisé 200 inspecteurs de la police judiciaire de plusieurs régions du pays, onze personnes soupçonnées d’avoir perçu des pots-de-vin en échange de l’octroi de visas ont été arrêtées.
Le journal rapporte également que "la police a déjà effectué 60 perquisitions au sein des ministères de la Justice, de l’Intérieur et de l'Environnement […] et saisi une centaine de documents". Plusieurs hauts fonctionnaires devraient également faire l’objet d’une enquête criminelle.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet