Dessin de presse Référendum au Royaume-Uni

Douillet

Publié le 5 février 2016 à 21:24

Le 2 février David Cameron et le président du Conseil européen Donald Tusk sont tombés d’accord sur un projet d’accord qui permettrait au Premier ministre britannique de faire campagne pour le maintien de son pays dans l’Union européenne lors du référendum qu’il doit organiser au printemps.

L’accord est une réponse aux demandes de Cameron et il offre au Royaume-Uni, qui jouit déjà de plusieurs exceptions par rapport aux Traités européens, une clause de sauvegarde sur les prestations sociales au bénéfice des travailleurs provenant d’autres pays de l’UE. L’accord prévoit également que « l’union toujours plus étroite » mentionnée dans les Traités « n’indique pas comme objectif une intégration politique« . Il propose également un système permettant aux Parlements nationaux représentant plus de 55 % des voix au Conseil de bloquer la législation européenne indique le Guardian.

L’accord doit être adopté par les chefs d’Etat et de gouvernement européens lors d’un sommet, les 18 et 19 février.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet