Prix Sakharov

Fariñas ne faisait pas l’unanimité au Parlement

Publié le 22 octobre 2010 à 10:48

"Le Parlement européen récompense Fariñas", titre en une El País. Après une réunion à huis clos à Strasbourg le 21 octobre, les chefs des groupes parlementaires se sont accordés pour attribuer leprix Sakharov 2010, d'une valeur de 50 000 euros, au dissident cubain qui a passé les 11 dernières années en prison et a qui a mené plus d'une vingtaine de grèves de la faim contre le régime castriste. Jerzy Buzek, le président du Parlement Européen, a souligné que "Fariñas était prêt à sacrifier sa santé et sa vie pour obtenir le changement à Cuba". Le Parti populaire européen (PPE) a soutenu le choix de Guillermo Fariñas, et le quotidien de Madrid note "*qu'*au Parlement, les applaudissements venant du centre-droit contrastaient avec le silence de la gauche". Un silence "qui a ensuite laissé place à un débat sur le 'discrédit' du Parlement." Car pour de nombreux députés dont un socialiste espagnol interviewé par El País : "On a décidé de donner le prix à une cause qui est déjà entendue et qui est en train d'être résolue". C'est la troisième fois, en l'espace de 10 ans, que le prix Sakharov pour la défense des droits de l'homme et de la démocratie est attribué à un dissident cubain.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet