Le 12 décembre s’est tenu le One Planet Summit à Paris, deux ans après la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, et après le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris. L’objectif était de « démontrer la force de l’action collective », de permettre « aux États membres de prendre des mesures d’urgence pour lutter contre le changement climatique et ses effets, par l’éducation, les sciences, la culture, et l’information et la communication » et de trouver de nouveaux moyens de financements pour en accélérer la mise en oeuvre. Ce sommet, auquel le président français Emmanuel Macron a invité des chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que des responsables des Nations Unies, a réuni quelque 2000 participants, issus la société civile, des ONG, des Fondations, mais aussi des banques, des start-up, des maires et des gouvernements locaux.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet