“Ils voteront quand même”

Publié le 11 mars 2013 à 10:39

Cover

Malgré les protestations de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe, et les manifestations de l’opposition — la dernière a eu lieu le 9 mars devant la Cour constitutionnelle, à Budapest — le Parlement doit voter ce 11 mars les changements controversés à la Loi fondamentale, qui a remplacé la Constitution début 2012.
Selon le quotidien, le gouvernement conservateur de Viktor Orbán, qui peut compter sur une large majorité au Parlement, ne devrait pas avoir de problèmes pour faire passer le “quatrième amendement”.
Malgré l’avis contraire de la Cour constitutionnelle, certaines dispositions — qui “constitutionnalisent” plusieurs mesures législatives adoptées ces derniers mois en matière de bourses d’étude, de campagne électorale ou de sans-abris — devraient être adoptées ce lundi.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet